Notre blog 50+ est là pour vous guider et vous informer.

Journée mondiale d'Alzheimer

article

Lundi 21 septembre 2020, c’est la Journée Mondiale d’Alzheimer.

Une occasion de revenir sur cette maladie qui touche plus de 140.000 personnes aujourd’hui en Belgique.

 Qu’est-ce-que la maladie d’Alzheimer ?

La maladie d’Alzheimer est la forme de démence la plus courante (70% des cas). Il s’agit d’un trouble cérébral dégénératif. Cette pathologie attaque certaines zones du cerveau et provoque la création de plaques séniles (une accumulation d’amyloïde entre les cellules qui perturbe leur fonctionnement).  

La science n’a pas encore déterminé quelles seraient les causes précises de cette maladie. Certains facteurs de risque ont toutefois pu être identifiés : l’âge, les antécédents familiaux, des traumatismes crâniens et l’hérédité.

A ce jour, il n’y a pas encore de traitement. Toutefois, la médecine actuelle peut retarder momentanément la maladie dans sa phase initiale.

Qui est concerné ?

La démence en général concerne principalement les personnes âgées. Selon la Fondation Recherche Alzheimer, 35% des plus de 90 ans sont touchés par la maladie d’Alzheimer. 2 personnes sur 3 sont des femmes.

Ce nombre en progression s’explique en partie par une augmentation du nombre de Séniors dans notre pays.La génération baby-boom (années 50-60) va accentuer cette tendance ces prochaines années.

Dans le monde, selon l’OMS, 32,7 millions de patients sont concernés.

Si nous ne freinons pas la maladie, ces chiffres pourraient doublé d’ici 2030.

Il est important de préciser qu’il existe des cas plus rares de démence précoce (une personne de 40 ans par exemple).

 Quels sont les symptômes ?

Il est difficile de donner une description globale de la maladie. Chaque patient est unique et va présenter des symptômes différents.

Cependant, voici les fonctions atteintes concernées :

-         La mémoire à court terme : celle-ci est la première atteinte. On entend par là des difficultés à se remémorer des événements récents (où ai-je ranger cet objet, quel est le prénom de ma petite-fille…). Puis, les problèmes de mémoires’étendent aux souvenirs plus anciens.

-         Le langage : il arrive que le patient parle moins ou ait du mal à trouver certains mots. Cependant, la communication est peu touchée au début de la maladie.

-         Le comportement : celui-ci peut être altéré (changement d’humeur, dépression, renfermement…)

-         Capacités cognitives : il est probable que la personne concernée ait du mal à tenir son budget, mener certaines activités, faire des choix…

-         Motricité : celle-ci n’est pas atteinte au stade initial de la maladie. Par la suite, la motricité peut être altérée : réflexes ralentis, problèmes d’équilibre, moins bonne coordination des mouvements.

A l’apparition d’un ou plusieurs de ces symptômes, consultez rapidement un médecin traitant. Seuls des examens approfondis pourront en déterminer la cause.

Choisir une structure d’accueil

Dans certains cas, une prise en charge plus importante est nécessaire.

Myseniors.be vous accompagne dans votre démarche. Le filtre « Prise en charge Alzheimer » lors de votre recherche d’un centre d’accueil de jour ou d’une maison de repos vous orientera vers les bons établissements.

N’hésitez pas à contacter l’un de nos conseillers gratuitement pour vous aider à faire votre choix.

Contact : www.myseniors.be

info@myseniors.be / +32 (0)2445 59 40

 

Ressources :

Vivre avec un patient Alzheimer

La Fondation de Recherche Alzheimer

La Ligue Alzeimer ASBL 

 Sources :

La Ligue Alzeimer ASBL 

La Fondation de Recherche Alzheimer